Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/10/2015

Premier forum de la dissidence organisé par la Fondation Polémia

polémia.jpg

La Fondation Polemia organise le 1er forum de la dissidence.

Avec Béatrice Bourges, Renaud Camus, Philippe Christelle, Gabrielle Cluzel, Michel Geoffroy, Thibaud Gibelin, Jean-Yves Le Gallou, Robert Ménard, Charlotte d'Ornélas, Damien Rieu, Gabriel Robin et Julien Rochedy.

Sous le patronage des dissidents Jean Raspail, Edward Snowden et Alexandre Soljenitsyne

Avec des représentants de la #Génération2013

20/10/2015

L'Heure la plus sombre #8 – 19 octobre 2015 – Méridien Zéro


19/10/2015

Les volontaires ukrainiens paradent dans Kiev et célèbrent la Vierge Marie

volontaires.jpg

Cette année, pour la première fois, l’Ukraine fêtait en ce 14 octobre le “Jour du Défenseur de la Patrie” et elle abandonnait la date du 23 février, dédiée au “Jour du Soldat”, un héritage soviétique. Cette fête fut l’occasion donnée au pays de remercier ses volontaires partis combattre l’insurrection dans l’est du pays, puisque le 24 aout, fête nationale, est réservée uniquement à l’hommage aux armées.

Cette “Marche des héros” était organisée par des mouvements nationalistes, Svoboda (Liberté), mais surtout, le Praviy Sektor (Secteur Droit) avec le Corps des Volontaires Ukrainiens (DUK : bataillons du Praviy Sektor). Kyiv était le théâtre de la célébration des défenseurs de l’Ukraine mais aussi celle de la cosaquerie ukrainienne,  de l’anniversaire de la création de l’Armée Insurrectionnelle Ukrainienne (UPA) et de l’intercession de la Vierge (Pokrova). L’imprégnation religieuse était à cette occasion fortement palpable.

Tout s’est passé dans le calme, malgré les éructations de quelques opposants favorables à l’ancien président Ianoukovitch et au Kremlin. Mais la popularité des volontaires n’est plus à faire, le pays s’est largement reposé sur eux et continue toujours d’ailleurs, à les envoyer sur les points chauds. Dans l’Armée Rouge, les généraux soviétiques considéraient les unités ukrainiennes comme les meilleures du fait de leur résilience. Qualités qui demeurent aujourd’hui dans l’Ukraine indépendante. Cet élan populaire a permis aux volontaires d’être considérablement bien équipés au même titre que les forces spéciales, le gouvernement n’assurant que le strict minimum. Intégrer ces bataillons de volontaires est perçu dorénavant comme un privilège.

A quelques jours d’élections régionales pour le pays, où aucun des partis nationalistes ne fait réellement campagne à l’échelle nationale, il était important pour les groupes de volontaires nationalistes  de marquer leur présence. Ce fut chose faite, d’autant que les rassemblements dans toutes les plus grandes villes d’Ukraine se sont fait dans la sérénité, comme à Kharkiv, dans le nord-est du pays. Un succès populaire qui doit en appeler d’autres, notamment avec le vote dans le futur du statut des volontaires.

A noter qu’un de ces volontaires a trouvé la mort ce jour-là dans des combats dans l’est du pays.

Rédaction de Nord Actu

Source: Nord Actu

18/10/2015

Orange d'acier #5 : "Le terrorisme de synthèse"

Cette semaine et après quelques ratés, Orages d'acier vous propose un aperçu sur une question qui suscité moults débats : le terrorisme de synthèse. L'émission sera retransmise sur Kebeka liberata ce soir et demain matin à 9h00 ainsi qu'en podcast sur MZ mardi prochain.

181015 Terro.jpg

          

Conférence de Ferenc Almássy : « Hongrie : Paroles de médias et réalités »


17/10/2015

La Décroissance #123 : "La COP des malfaiteurs"

journal123_gd.jpg