Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/01/2015

Milano Hatecore: Brainwash, Green Arrows & No Prisoner (24.01)

11:00 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0)

31/12/2014

Nouvel album acoustique de Sleipnir: Heimkehr (vidéo)


Disponible ici: Wolfszeit

11:00 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0)

26/12/2014

In Memoriam en concert au Québec (Hiver 2015)

11:00 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0)

24/12/2014

Blind Justice et Bronson: concert à Florence (17.01.15)

11:00 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0)

Entrevue du C.N.C. #12: Vérszerzödés

Vérszerződés.jpg

Vérszerzödés est un groupe de hardcore militant hongrois très réputé dont nous avons chroniqué le dernier album récemment. Jouant fréquemment (et partout!) en Europe, nous vous conseillons de ne pas les manquer quand ils se produiront près de chez vous!

1) Pouvez-vous présenter votre groupe et son parcours en quelques mots?

Le groupe fut formé en 1992 dans une petite ville du nord-ouest de la Hongrie, Sopron. Il y a eu de nombreux changements de musiciens durant les années suivantes et, désormais, plus aucun de nous n’habite cette ville. La formation actuelle comprend : Geri au chant, PPH et Ymir aux guitares, Hando à la basse et Cipös à la batterie. Je ne peux pas vraiment désigner notre style musical mis à part dire que c’est une sorte de hatecore comprenant quelques touches de Metal.

2) Le nom Vérszerzödés vient de l’histoire hongroise. Pouvez-vous nous en dire plus sur sa signification et sur ce qu’elle représente pour vous ?

Vérszerzödés signifie « contrat de sang » ou, mieux, « liés par le sang ». C’est un célèbre épisode de notre histoire ancienne où les dirigeants des sept tribus hongroises (des temps païens) firent un contrat de sang en tant que serment et édictèrent les futures lois des hongrois au sujet du « leadership », de la loyauté, de la défense du pays etc. Pour nous, ce contrat de sang symbolise la fraternité et la camaraderie mais aussi la loyauté qui doit être la nôtre envers notre race, notre nation, notre combat et nos camarades.

3) Quelles sont vos motivations à jouer de la musique? Sont-elles politiques ? Qu’attendez-vous de ceux qui vous écoutent ?

Il est évident que nous ne jouons pas seulement pour le loisir et que nous poursuivons d’autres buts. Nos paroles traitent de politique, d’histoire ou de mythologie. Elles critiquent cette société malade dans laquelle nous vivons. Nous tentons d’ouvrir les yeux et l’esprit des gens et espérons être en mesure de faire passer nos messages.

4) Vous avez fait des chansons en anglais mais aussi en hongrois, votre langue maternelle. Pourquoi ce choix ?

Au début de notre carrière, nous ne jouions qu’en Hongrie et nous écrivions donc nos chansons dans notre langue. Plus tard, quand nous avons commencé à avoir un intérêt croissant de la part de l’étranger, par des contrats ou des concerts en dehors de la Hongrie, nous avons voulu traduire nos paroles afin que nos camarades étrangers puissent comprendre ce que nous chantons. C’est normal selon moi.

IMG_4053.JPG

5) Pouvez-vous nous parler de la scène musicale hongroise ? Elle semble très active et des groupes comme Archivum sont connus partout en Europe… Et quel est votre avis sur la mouvance dans votre pays ?

La scène musicale est effectivement très active et il y a de nombreux groupes nationalistes. D’un côté, c’est positif mais de l’autre, il y a de trop nombreux concerts dans le pays. Ces concerts ont perdu la signification qu’ils pouvaient avoir il y a 15 ans ou plus. Et surtout si ceux-ci sont de simples fêtes de weekend. Il y a de moins en moins de gens que ça intéresse et je pense que la qualité des concerts décline. Je ne souhaite pas juger les groupes mais je pense qu’il y en a trop pour notre petit pays… Archivum ne fait plus de concerts mais continue en tant que projet studio.

La scène nationaliste est bonne mais a perdu, je pense, de l’énergie depuis que Jobbik est entré au parlement, il y a 4 ou 5 ans. Il y a toutefois de bonnes organisations et de bonnes actions qui sont réalisées dans notre pays.

6) En France, la Hongrie est invariablement liée à deux noms: Victor Orban, le premier ministre et le movement Jobbik. Que pouvez-vous nous dire sur eux et sur la situation politique et sociale de la Hongrie ?

Haha, nous haïssons Orban comme il nous haït ! Concernant le Jobbik, je ne crois pas dans la démocratie parlementaire, ce n’est pas par ce biais que nous changerons le système selon moi. Je ne vais jamais voter aux élections. Même s’il y a des personnes fort recommandables au Jobbik, j’en connais plusieurs personnellement, il y a également des gens étranges qui semblent parfois ne rechercher que l’argent ou des perspectives de carrière… je ne peux donc supporter à 100% ce parti.  

La situation politique est aussi pourrie ici que dans le reste de l’Europe : politiciens corrompus, ZOG, etc. Aujourd’hui, il semblerait que les USA commencent à jouer un sale jeu avec nous afin d’atteindre la Russie. Dans les coulisses, ils organisent le renversement du gouvernement. Les gauchistes et les libéraux protestent et se font passer comme la voix du peuple contre le gouvernement mais il y a des gens qui tirent les ficelles derrière tout cela…

La situation sociale est pourrie également. Les finances sont au plus bas, des milliers de personnes quittent le pays et vont travailler en Europe de l’ouest car elles ne peuvent se projeter dans un futur acceptable ici. La majorité des gens ne peuvent se payer un logement ou une voiture ou simplement régler leurs emprunts et donc vivre une vie normale.

7) Comment voyez-vous le futur de la Hongrie et de l’Europe?

Je pense que le plus gros problème auquel nous avons affaire est cette immigration qu’on ne peut arrêter. L’Islam aussi. Nous sommes depuis longtemps dans la 24ème heure et c’est peut-être déjà trop tard. Il faudrait que les gens ordinaires ouvrent les yeux et j’espère que nous avons encore du temps et que nous pourrons défendre notre race et nos pays ! En tout cas, pas avec ce système et ces oppresseurs qui gouvernent l’Europe et le monde en ce moment !

8) Comment est perçue la France en Hongrie?

Tous ceux qui n’ont jamais eu la chance de visiter le France ou de rencontrer des français ne connaissent, je pense, que les stéréotypes habituels des médias et peut-être aussi de l’école. La cuisine française, la Tour Eiffel, la révolution française… Et Versailles.

Les nationalistes se souviennent désagréablement du traité qui fut signé après la première guerre mondiale au Trianon de Versailles (1920) où nous perdîmes les deux tiers de notre pays. Mais ce n’était bien sûr pas la faute du peuple français !

IMG_3887.JPG

9) Vous avez une longue carrière et avez joué partout en Europe. Vos meilleurs souvenirs ?

Je ne peux le dire car nous avons de bons souvenirs pour pratiquement tous nos concerts en Europe. Il y eut peu de mauvais moments et nous n’en parlerons pas, haha. A chaque fois, nous avons de nouvelles expériences et nous rencontrons aussi bien de vieux amis que de nouvelles personnes.

10) Pouvez-vous nommer quelques groupes, livres, films qui vous ont inspire?

Nous écoutons tellement de groupes et de styles que la liste entière va de la Oï et du RAC au hardcore, au metal, à la country… Nous y trouvons parfois de l’inspiration, idem en ce qui concerne certains livres et films. Cependant, ce qui m’inspire le plus, c’est la vie en elle-même et ce que je perçois en regardant le monde.

11) Quels sont vos projets pour le futur?

Notre nouvel album, chanté quasi-entièrement en hongrois, est sorti cet été. Nous n’avons pas de plans particuliers dans l’immédiat mis à part quelques bons concerts ! Après, nous ferons un nouvel album en anglais mais ça nécessitera des paroles qui nous prendront certainement un peu de temps.

12) Merci de nous avoir répondu. Un dernier mot pour vos camarades français ?

Merci pour l’entrevue et pour ces questions intéressantes ! Nous saluons nos camarades français et espérons vous voir prochainement à nos concerts ! Gardez la foi !

Le Cercle Non Conforme

Note du C.N.C.: Toute reproduction éventuelle de ce contenu doit mentionner la source.

 

23/12/2014

A.D.L. 122 "L'Angelo della Morte" (Réédition en LP!)

11:00 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0)