Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/12/2012

Méridien Zéro #124: "Un homme, un destin: Maurice Bardèche"

Ce dimanche, Méridien Zéro reçoit Jacques Bardèche et Patrick Canet pour évoquer avec eux l'oeuvre et la vie de Maurice Bardèche.

Animateurs : Gérard Vaudan et Eugène Krampon.

Lord Igor à la technique.

bardeche, collaboration, brasillach, biographie, histoire, philosophie, littérature

DIFFUSION DE L'EMISSION LE DIMANCHE 23 DECEMBRE

          

11/12/2012

Que faire ? disent-ils… par Dominique Venner

Que faire ? disent-ils… par Dominique Venner

Achille.gifPour respirer un peu loin des miasmes ridicules de la petite politique, je vais parler d’un message que m’adresse un lecteur de La Nouvelle Revue d’Histoire. Un lecteur mécontent, je le précise. Il a 21 ans, des études scientifiques. Il vit en grande banlieue. Il a réagi à la lecture de notre dossier récent « Les droites radicales en Europe ». Il me reproche, dans mon éditorial, de ne pas répondre à la question du « Que faire ? ». Il relève mes distances à l’égard de l’action politique, note que je parle de « solution spirituelle », me disant en substance : « c’est bien beau, mais cela ne me dit pas comment réagir face à la décadence européenne ». Je ne vais trahir aucun secret en reproduisant ma réponse qui résume en profondeur ma façon de voir. Voici :

« N’attendez pas de moi des recettes pour l’action. Attendez de moi que je dise ce qu’est la vocation de votre génération. Si vous éprouvez le désir d’une action politique, engagez-vous, mais en sachant que la politique a ses propres règles qui ne sont pas celles de l’éthique. Quelle que soit votre action et tout simplement votre existence, il est vital est de cultiver en vous, chaque jour, comme une invocation inaugurale, ce qui doit devenir, par répétition, une foi indestructible. Une foi indestructible dans le devenir européen au-delà de la période présente.

« Je songe souvent au désespoir de Symmaque, appelé « le dernier Romain », l’un de nos ancêtres spirituels. J’ai évoqué ce personnage bien connu dans Histoire et tradition des Européens (p. 39-41). Symmaque, grand aristocrate romain, vivait à la fin du IVe siècle, époque sinistre entre toutes. Il est mort en témoin désespéré de la fin de l’ancienne romanité. Il ignorait que l’esprit de la romanité, héritier lui-même de l’hellénisme, renaîtrait par la suite perpétuellement sous des formes nouvelles. Il ignorait que l’âme européenne, autrement dit l’esprit de l’Iliade, est éternel à l’échelle humaine (qui n’est pas celle de la physique astrale).

« Nous qui connaissons l’histoire sur quelques milliers d’années et l’explorons avec le regard interrogateur qui pouvait être celui de Symmaque, nous savons ce qu’il ne savait pas. Nous savons qu’individuellement nous sommes mortels, mais que l’esprit de notre esprit est indestructible, comme celui de tous les grands peuples et de toutes les grandes civilisations. Pour les raisons que j’ai souvent expliquées (conséquences du Siècle de 1914), ce n’est pas seulement l’Europe de la puissance qui est en sommeil. C’est avant tout l’âme européenne qui est en dormition. Quand viendra le grand réveil ? Je l’ignore et certainement je ne le verrai pas. Mais de ce réveil je ne doute pas une seconde. L’esprit de l’Iliade est comme une rivière souterraine toujours renaissante et intarissable. Parce que cela est vrai, mais invisible, il faut se le répéter soir et matin. Et ce secret (l’éternité de l’esprit de l’Iliade), personne ne pourra jamais nous le voler. »

Dominique Venner

Notes:

Illustration : Scène de l’Iliade : Achille pansant Patrocle blessé. Figure rouge d’un médaillon attique vers -500.

Source: http://www.dominiquevenner.fr/2012/12/que-faire-disent-ils/

09/12/2012

Méridien Zéro #122: "L'idéologie du genre"

Ce dimanche, Méridien Zéro reçoit Alain de Benoist pour évoquer avec lui la thématique du dernier numéro de la revue Eléments.

PGL à la barre, Lord Tesla à la technique.

transgenre, politiquement correct, école, gay, alain de benoist, éléments, culture

DIFFUSION DE L'EMISSION LE DIMANCHE 9 DECEMBRE


          

05/12/2012

Chronique de livre: Christian de La Mazière - Le Rêveur Blessé

Chronique de livre:

Christian de La Mazière, Le Rêveur Blessé, De Fallois, 2003

reveur blessé.GIF

lamaziere.JPGLe Rêveur Casqué, paru en 1972, reste un témoignage de première importance sur les derniers mois de la guerre comme ils ont pu l’être vécus par un jeune homme qui, par son engagement, avait choisi le camp des maudits. Un des plus intéressants à mon sens et l’un des mieux écrits.

Trente plus tard, Christian de La Mazière donna une « suite » à son célèbre récit : Le Rêveur Blessé. Livre autobiographique, il traite du reste de la vie de l’auteur (Le Rêveur Casqué se centrant quant à lui sur les années 1944-1948, de l’engagement de La Mazière dans la Waffen SS à sa libération de Clairvaux). Le ton du premier récit m’avait largement plu, c’est donc avec plaisir que j’ai retrouvé cette manière d’écrire simple et agréable où le lecteur est un peu pris dans le rôle de confident de l’auteur. La Mazière livre donc ici le reste de sa vie, et quelle vie pouvons-nous dire à l’heure où la plupart des existences n’évoquent que la médiocrité (voulue d’une part c’est certain mais aussi un peu syndrome de l’époque à laquelle nous vivons). Il évoque ce que le premier livre ne faisait pas : sa jeunesse nourrie des idées de l’Action Française puis son parcours depuis sa sortie des geôles démocratiques en 1948. C’est cette dernière partie qui compose d’ailleurs l’essentiel de l’ouvrage.

dalida.JPGOn reste surtout étonné de la vie qu’a eue La Mazière après la guerre. Il sortait tout de même de la Waffen SS, après les années de la sinistre épuration, ce n’était pas rien. Après une période de galère, il deviendra un personnage bien mondain et parisien grâce à son travail dans le monde du cinéma (il y deviendra ami avec  Jean Gabin). Il sera rejeté de ce milieu à la suite de son témoignage dans Le chagrin et la pitié (1970), dévoilant ainsi son parcours personnel bien particulier. Suivra donc une nouvelle vie pour lui avec la parution du Rêveur Casqué, vendu dans le monde à plus de 4 millions d’exemplaires ! Tour à tour conférencier aux Etats-Unis, conseiller d’un chef d’Etat africain, journaliste au Figaro ou à Révolution Européenne, on peut dire qu’il a roulé sa bosse celui qui fût par ailleurs le compagnon de Dalida ou de Juliette Gréco à une époque…

Décédé en 2006, La Mazière ne cherchait pas dans cet ouvrage à s’excuser ou à faire de lui-même un panégyrique. Il expliquait les choses et ne reniait rien (le prouvent ses salutations à Bardèche et Coston…). Certains de ses propos peuvent parfois surprendre mais cela n’en donne que plus de goût à au récit de la vie d’un individu peut-être plus complexe qu’il n’y paraît…

Rüdiger

Note du C.N.C.: Toute reproduction éventuelle de ce contenu doit mentionner la source.

02/12/2012

Méridien Zéro #121: "Les moussaillons prennent la barre"

Ce dimanche, les jeunes émules du lieutenant Sturm prennent la barre et vous proposent d'entamer un nouveau cycle d'émissions
qui ne devrait pas démériter.
 
Aldo au gouvernail sera accompagné d'Ulysse et d'Argael. Monseigneur Igor assure la technique.

moussaillon, jeunesse, méridien zéro, aldo

DIFFUSION DE L'EMISSION LE DIMANCHE 2 DECEMBRE


          

24/11/2012

Concert: ZetaZeroAlfa, Blind Justice, Gang Calavera et Weekender Offender (Rome - 24 novembre 2012)

Concert - Rome (Italie) - 24 novembre 2012

24novconcert.jpg

Après la grande manifestation de Casapound Italia contre l'austérité, les banques, l'usure et le gouvernement Monti, les participants pourront assiter à un concert militant.

Ecoutez le son de la révolution!