Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/07/2016

Munich: le tueur iranien était-il « nazi »?

sonboly.jpg

Toutes les récentes attaques terroristes en France comme en Allemagne étant le fait de non-européens, le Système était devant un sacré dilemme : quand enfin rejeter la faute sur « l’extrême droite », réelle coupable de tout ce qui ne va pas sur terre et dans l’univers ? C’est chose faite avec la tuerie de Munich qui a fait 9 victimes le 22 juillet ! Certes, certes, le tueur est d’origine iranienne mais ce n’est pas cela qui compte. Libération s’est fait, sans surprise, le premier porte-étendard français de la culpabilité de « l’extrême-droite » dans cette fort douteuse affaire. On supposerait en effet David Ali Sonboly, le tueur de 18 ans, d’avoir « un fort penchant pour les idées racistes ». Lisez donc (après avoir bien regardé sa photo plus haut; elle montre un Aryen du type nordique le plus pur qui soit) :

« Selon des proches, il admirait Adolf Hitler et considérait le fait d’être né le même jour que le dictateur comme un honneur. Né en Allemagne d’une famille iranienne, il se disait fier d’être «doublement aryen», l’Iran étant considéré par les tenants de l'aryanité comme le «berceau aryen». Il haïssait particulièrement les Turcs et les Arabes, «éprouvant un sentiment de supériorité envers eux».

Prenant, nous dit-on, comme modèle Hitler et Breivik (à qui il aurait rendu hommage par la date de son massacre, 5 ans après celui du Norvégien), il « ne semble avoir visé que des personnes visiblement d’origine étrangère » car « toutes ses victimes, résidant à Munich ou aux alentours, avaient des origines étrangères (turques, kosovares, grecques et hongroises) ». La bonne affaire ! Comment Sonboly le pur sang a-t-il deviné que les grecs ou hongrois sur lesquels il a tiré n’étaient pas soi-disant « aryens » ? GermanVic-xlarge_trans++hJpcTaDycYqZzDAOAUJ79f5l33OXBydaEgSBytBef8k.jpgAllez voir la tête des victimes un peu ! Si certaines présentent effectivement des traits non-européens, ce n’est pas le cas de toutes...loin de là. A l’image du jeune Giuliano Kollmann (photo ci-contre), 18 ans, qui a des traits 100 fois plus « aryens » que le tueur iranien !

Celui-ci, s’il a effectivement œuvré à cause de « motivations racistes » (?), est encore l’un de ces pauvres d’esprit qui a pris au pied de la lettre toutes les horreurs que la propagande a raconté sur l’Allemagne nazie depuis 70 ans. Le nazisme étant la version moderne du plus odieux satanisme, comment des jeunes paumés en perdition pourraient-ils ne pas le prendre comme modèle de méchanceté et d’inhumanité extrême ? On leur rabâche ça tous les jours depuis leur naissance : toute haine est nazie !

Car oui, Sonboly était un adolescent dépressif et fasciné par les tueurs en série. Sa haine des Turcs (qu’il a qualifié de « Turcs de merde » lors de la fusillade) venait avant tout de son expérience scolaire. Il le disait lui-même à leur égard : "à cause de vous j'ai été harcelé pendant sept ans!" La voilà la réalité : c’est le multikulti allemand qui est à l’origine de cette énième tuerie et pas le chancelier bouc-émissaire mort depuis 70 ans. Je le disais encore récemment : toutes les sociétés multiraciales mènent au chaos. Que le Système tente de le cacher à tout prix avec cette nouvelle manipulation ne fait qu’accréditer cette idée.

Rüdiger / C.N.C.

Note du C.N.C.: Toute reproduction éventuelle de ce contenu doit mentionner la source.

Commentaires

Un Iranien peut-il être "nazi" ? Oui, tout le monde peut l'être ! Le Mal (toujours absolu) est "nazi". Le cancer (généralisé !) également. Toute violence est "nazie" ! Les eunuques de "Libération", comme ceux de "SOS Racisme" (pour qui Daesh est une organisation d'extrême droite !) barbotent dans leurs obsessions comme un malade dans sa merde.

Pathétique. Et jubilatoire...

Car pendant ce temps là, les "vrais nazis" (plus cruels que jamais) aiguisent leur très très long couteau...

Écrit par : Aryosophe | 28/07/2016

La division entre ceux qui absorbent la propagande et les autres est de plus en plus marquée.

Il y a une différence majeur entre Breivik et lui, Breivik a visé la cause (les gauchistes) et lui la conséquence (le multiculturalisme).

Écrit par : Godomar | 28/07/2016

J'ajoute (et l'auteur du billet ne s'y est pas trompé) que ce drame est l'un des symptômes - parmi d'autres - de la "promiscuité raciale" (ou multiculturalisme) imposée à toute l'Europe occidentale. La confusion pousse telle un chancre sur le cadavre encore chaud de la vieille Angela ! A société multiraciale, rejetons "multiracistes", en somme.

Enfin, je rappelle aux "raciologues" approximatifs que des traits vaguement europoïdes ne font pas l'Européen, pas plus que l'utilisation d'une langue indo-européenne...

Écrit par : Aryosophe | 28/07/2016

Excellent.
J'ai relayé.

Écrit par : Carine | 30/07/2016

non non non non non , tout l' immonde il est nazi ! hier soir à la télé encore la barbarie nazie .. et puis le pape à Auschwitz . Culpabiliser éternellement les allemands et par amalgame et croix amalgammée tous les européens blancs qui entendent le rester ! que des nazis ! tous des nazis ! j' espère que j' ai bon là .. non ?

Écrit par : EQUALIZER | 30/07/2016

Les commentaires sont fermés.