Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/06/2016

A nos lecteurs

 

table ronde.jpg

Chères lectrices, chers lecteurs,

Le Cercle Non Conforme constitue désormais un duo métapolitique avec la webradio Méridien Zéro totalement indépendant de tout mouvement politique.

Les objectifs du Cercle Non Conforme n'ont pas changé depuis sa fondation. Contribuer à l’émergence d'une pensée radicale pour aider à bâtir la France et l'Europe de demain, promouvoir les valeurs de notre longue mémoire depuis la Grèce homérique et diffuser un esprit de conquête et un esprit d'aventure assurant notre pérennité dans l'histoire.

Le Cercle Non Conforme est une expérience vécue par des dizaines de milliers de lecteurs depuis désormais quatre années. Sans oublier tous ceux qui ont fréquenté les conférences que nous avons organisées. Nous avons désormais des projets qui permettront de faire rayonner encore plus nos positions.

Nous avons pris acte de la révolution anthropologique qui a cours depuis les années 80 et qui s'est accélérée depuis la fin de la guerre froide. Une bonne part des analyses politiques du XXème siècle paraissent aujourd'hui caduques. La place du numérique, la bioéthique, la croissance démographique des pays en développement et des pays les moins avancés, les mutations du monde musulman, la nature du pouvoir, la place et le rôle des médiats, l'enseignement, la défense de nos libertés, l'idée même de société, le retour aux territoires, voilà autant de thèmes qui nous préoccupent et qui doivent recevoir des réponses indépendamment des doctrines et des habitudes militantes.

Le Cercle Non Conforme assume donc une double dimension : celle d'être un Cercle, réunissant des femmes et des hommes sur une vision commune et celle d'être non-conforme c'est à dire d'être a-dogmatique et a-politique (au sens des partis et des mouvements), en un mot: libre. Tracé, le Cercle est une limite qui introduit l’altérité. Il y a ceux qui en font partie et les autres. A l'instar des chevaliers de la Table Ronde qui se réunissaient autour d'une table circulaire. La communauté est inclus dans le Cercle. La non-conformité, loin d'être une posture, exige une grande rigueur et une grande honnêteté intellectuelle.

Le Cercle Non Conforme se vit comme un cercle de pensée et de réflexion, comme un cercle philosophique au sens de la Grèce antique et non comme un organe de propagande tels que ceux forgés au cours du XIXème et du XXème siècle. Le Cercle Non Conforme se veut émetteur de sens et un outil au service de notre renaissance. Nous vivons une nouvelle révolution conservatrice et une nouvelle ère de la pensée où, d'un côté, certaines oppositions se révèlent de plus en plus factices et où, de l'autre, certaines proximités ne sont plus souhaitables.

Le Cercle Non Conforme se veut une avant-garde et pour cela il faut se défaire des nostalgiques et de toutes les formes de pesanteurs, d'habitudes et de manies qui encadrent notre environnement politique d'origine. La sclérose est l'antithèse de la dynamique révolutionnaire et de l'esprit de refondation qui nous animent. Il faut libérer les énergies créatrices, agir en usant de la dialectique mais avec la fermeté de l'esprit. L'Europe est au bord du tombeau et ce ne sont pas les milieux militants qui la relèveront mais le réveil des peuples. Ce réveil doit s'effectuer en travaillant au cœur du peuple et en diffusant un message qui ne soit pas embrumé par des obsessions.

Une nouvelle phase de travail s'ouvre désormais. Hic et nunc.

Le Cercle Non Conforme

Note du C.N.C.: Toute reproduction éventuelle de ce contenu doit mentionner la source.

Commentaires

pas compris...!
moi, je suis communiste, et vous, vous êtes capitaliste ou semi-capitaliste, ou corporatiste ou autre...
on est tous dans un "-sime", on pense tous selon un paradigme...
qu'est-ce à dire que le cercle non-conforme serait "au-delà", au-dessus, avec qqch en plus de mieux ?
a-politique ? c'est impossible !!!
ça me paraît donc incongru de définir ce carnet en ligne comme à part, parce que ça n'a pas de sens...
donnez-vous un nom qui signifie qqch !
Geoffrey, communiste belge et tout à fait libre/capable de penser au-delà d'un cadre intellectuel pré-défini

Écrit par : geoffrey | 25/06/2016

Vous confondez la politique et le politique. Nous sommes a-politique par rapport à la politique, mais pas par rapport au politique, vu que la culture par exemple est un élément du politique.

On voit bien sinon que vous raisonnez sur des schémas économiques, en bon marxiste, serais-je tenté de dire. Mais pour nous l'économie doit être sous la domination du politique. L'économie hors-sol est un désastre.

Écrit par : JB | 26/06/2016

"on pense tous selon un paradigme"

Et après les gens se demandent pourquoi rien ne fonctionne.

Écrit par : Godomar | 25/06/2016

Geoffrey, dans l'absolu tu n'aurais pas tort, on pense tous selon un paradigme, mais il y a des paradigmes nécessaires (exemple : des lois physiques s'appliquent au monde sensible) et des paradigmes contingents (exemple : Dieu a créé le monde en 7 jours) qui viennent se greffer par dessus. Ici, il est question de renoncer aux seconds, car ils finissent par nous embrouiller au point de faire diverger nos actes et notre volonté. Il me semble que ce paradigme de la nécessité a déjà un nom : le pragmatisme.

Écrit par : Fagales Canin | 25/06/2016

Il n'y a pas de "dynamique révolutionnaire" sans militants, sans soldats politiques, sans "doctrine", c'est-à-dire sans cohérence. Par ailleurs, il est utile de dire ce que l'on est (la doxa) et ce que l'on veut (la praxis).

Mais je ne doute pas que le CNC fera l'effort de se "positionner". Non en fonction de schémas politiciens somme toute sans intérêt mais avec le secours de ces attributs particuliers qui font de nous des êtres singuliers. Des Européens enracinés.

Écrit par : Aryosophe | 26/06/2016

Bonne continuation et merci pour le travail de fond effectué jusqu'à maintenant.

La pensée originale et réellement dissidente c'est ici qu'on la trouve. Merci ainsi aux différents contributeurs du cercle.

Merci aussi aux qqs intervenants et notamment Aryosophe avec qui je suis presque tjs en accord.

Salutations européennes

Écrit par : Mandrin | 29/06/2016

Les commentaires sont fermés.