Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/08/2015

Regard sur l’actu #16: la Terre n'en peut plus des bipèdes!!!

overpop-720x340.jpg

Une croissance démographique démentielle

10 milliards d’humains sur terre pour 2050 : les derniers chiffres des Nations Unies ne nous surprennent pas mais continuent à nous horrifier en prouvant à eux seuls à quel point nous vivons dans une époque devenue folle. La croissance démographique est la première plaie du monde moderne et là encore, on ne pourra pas accuser directement les Européens qui vont voir d’ici 35 ans leur continent se dépeupler. Les données ci-dessous présentent l’évolution entre 2015 et les prévisions des Nations Unies pour 2050 (source avec carte et toutes les données).

-Europe. Notre continent va se dépeupler et les pays de l’Est seront les plus touchés. Dans certains d’entre eux, Roumanie, Ukraine ou Bulgarie, la chute va être spectaculaire. La Bulgarie perdra par exemple 2 millions d’habitants en 35 ans pour parvenir en 2050 à une population d’à peine plus de 5 millions d’âmes (soit une baisse de 28%) ! Le reste des pays de l’Est –Balkans, Pologne, Hongrie ou pays baltes- n’est pas en reste même si la chute n’est pas aussi rude en pourcentage : autour de 15% quand même ! Prenons le cas polonais : la baisse présagée de 14% lui ferait perdre plus de 5 millions d’habitants. En Europe de l’ouest, la tendance est double. D’une part, des pays qui se dépeuplent plus ou moins doucement (Italie : -5% ; Allemagne : -8% ; Espagne : -3%) et d’autres qui gagnent de la population à l’image de la France (+10%), du Royaume-Uni (+16%) et surtout de la Suède (+21%) et de la Norvège (+28%). Ne criez pas victoire, ces hausses énormes seront tout simplement dues à la démographie incontrôlable des immigrés qui, dans des pays à l’origine peu peuplés comme ceux de Scandinavie, vont balayer la démographie des autochtones en moins de deux (ils ont bien commencé d’ailleurs) et constituer une part de plus en plus énorme d’une population qui n’aura bientôt plus grand-chose à voir avec les Vikings. Demain, c’est des dizaines de Malmö qui fleuriront…

-Amérique. Le continent dans son ensemble gagne de la population et plutôt beaucoup. Le Mexique devrait passer ainsi de 127 millions d’habitants aujourd’hui à 163 en 2050 soit une augmentation de 29%. Plus 21% aux Etats-Unis (où les immigrés mexicains sont très productifs niveau des naissances…) qui arriveront à 388 millions d’habitants en 2050… L’évolution sera énorme aussi en Océanie ; l’Australie gagnant près de 10 millions d’habitants (+40%).

surpopulation-2265317.jpg

-Asie. Une seule bonne nouvelle : la Chine va rester plus ou moins stable et devrait se maintenir autour de 1,35 milliards d’habitants. L’Inde par contre verrait augmenterson nombre d'habitants de 30% et gagnera sur la période mentionnée 400 millions d’habitants pour atteindre en 2050 une population qui aura depuis longtemps dépassé sa voisine chinoise avec 1,71 milliards d’individus ! Les hausses seraient importantes voire très importantes dans certains pays (Pakistan : +64% ; Afghanistan : +72%) et seuls la Thaïlande et le Japon perdront une part significative de leur population. Le pays du soleil-levant se verra ainsi amputé d'après l'étude de 20 millions de Japonais en 35 ans, ce qui ne saurait étonner ceux qui connaissent la situation actuelle du pays.

-Afrique. En 2050, un humain sur quatre sera Africain. D’ici cette date, absolument tous les pays verront leur population augmenter. Les plus faibles évolutions si vous me permettez de parler ainsi viendront des pays les plus avancés : Afrique du Sud et Maghreb. Attention : l’Algérie (+42%) gagnera plus de 15 millions d’âmes et le Maroc près de 10 millions (+27%), ce qui vous donne une idée des lendemains qui vont déchanter pour nous en Europe mais vous ne connaissez pas encore les résultats pour l’Afrique Noire ! Joie ! Le Niger prendrait plus 263% ! 2015 : 19,9 millions / 2050 : 72 millions… Le Nigeria a un pourcentage de croissance démographique moindre mais incroyable également : +119% ! De 182,2 millions aujourd’hui, le pays parviendrait à près de 400 millions d’habitants en 2050. Je m’arrête là, c’est pareil partout : Tchad, Mali, Tanzanie, Angola, Soudan, Congo… Toi comprendre ?

popafrica2050.jpg

Eh bien, voilà, si l’on prend au pied de la lettre ces chiffres, quelle sera la situation du monde dans un peu plus de 30 ans : globalement, les pays qui nous sont chers (Japon inclus) perdent tous des habitants et tout le reste explose sans qu’on puisse rien y faire. La surpopulation (et tout ce qu’elle implique en migrations et conflits pour les territoires et les ressources) sera l’enjeu majeur du 21ème siècle et ceux qui ne sauront résister seront balayés, un peu comme les dernières tribus d'Amazonie qui sont au seuil de l'extinction. Espérons que les Européens sauront tirer leur épingle du jeu tant les incertitudes sur l’avenir sont nombreuses… Nous savons certes que la qualité prime sur la quantité mais cela n’est pas toujours vrai… et risque de l’être de moins en moins. Le pouvoir des ventres…

La Terre étouffe !

Revenons sur un pays qui nous est cher à nous mais aussi à Pierre Bergé et Jack Lang qui apprécient fort la jeunesse locale... Le Maroc a vu son indice de fécondité faire une chute vertigineuse en 50 ans : de 7,2 enfants par femme en 1962 l’on passe à 2,19 en 2010 pour arriver à 1,8 vers 2030. « L’accroissement  de l’activité féminine, les progrès de la scolarisation, la progression de l’urbanisation et l’autonomie des femmes  sont les principaux facteurs qui expliquent cette situation. » lit-on sur Aujourd’hui le Maroc. Vous allez me dire que l’entrée dans la « modernité » de ce genre de pays en pleine transition démographique est une bonne chose car ça fait moins de rejetons par femme et puis la condition féminine blablabla mais moi, je vais vous répondre que : 1) d’ici 2050, le Maroc gagne quand même 27% d’habitants –voir plus haut- et que: 2) l’entrée dans la modernité implique bien d’autres soucis : perte d’identité, cosmopolitisme, uniformisation des races et des cultures mais aussi adoption d’un mode de vie « occidental » très peu prisé par notre mère la Terre. Pour 2015, le 13 août est la date à laquelle la population mondiale a utilisé toutes les ressources que la Terre est en mesure de renouveler en une année. Il faut donc 1,5 planètes aujourd’hui pour couvrir les besoins du monde et il en faudra 2 en 2030… Une catastrophe annoncée de longue date étant donné que le seuil avait été franchi dès les années 1970. Le site RTS Info nous fournit un exemple très parlant sur la manière dont nos modes de vie modernes d’ultra-consommateurs boulimiques saignent la planète : « 44 kilos de matières premières sont nécessaires pour un téléphone portable d'un poids de 100 grammes. D'autres appareils représentent une lourde charge pour l'environnement. Un ordinateur portable consomme 734 kilos de matières premières, un téléviseur LCD 2666 kilos. » Je vais conclure sur un cri du cœur : « Surpopulation et mode de vie occidental pour tous !!! ». Et n’oubliez pas d’aller changer votre Iphone dès que possible ! Environ 700 euros sur Amazon, c’est rien du tout ! Vous aurez la classe, resterez encore plus connecté et ferez l’admiration de tous, sans distinction de sexe, de race et de religion ! Sans compter que votre argent saura être bien utilisé, n'en doutez pas!

Rüdiger / C.N.C.

Note du C.N.C.: Toute reproduction éventuelle de ce contenu doit mentionner la source

Commentaires

Je propose de faciliter la migration des très nombreux africains vers les immenses terres russes.
ça occupera Poutine, lui qui est si désoeuvré en ce moment qu'il veut envahir et/ou soumettre ses voisins + ou - directs

Écrit par : Thomas R | 17/08/2015

Effectivement la surpopulation est le grand problème de la planète. Nous occupons tous les territoires au détriment de tout le reste du monde vivant. D'une certaine façon c'est le seul problème (au sens du principal) dans la mesure où, quoi que nous fassions dans les autres domaines, nous anéantirons les équilibres écologiques en étant trop nombreux, (même si nous sommes tous frugaux, même si nous sommes tous merveilleux et respectueux, ce qui relève d'ailleurs d'une hypothèse bien improbable).
Curieusement (ou pas) la question est taboue et en France à ma connaissance, seule l'association Démographie Responsable ose évoquer la question.

Écrit par : Didier Barthès | 20/08/2015

En effet, voilà une ONG écologiste qui fait du bon travail !
http://www.demographie-responsable.org/

Écrit par : Denis Garnier | 21/08/2015

A propos de biodiversité :

https://i2.wp.com/www.terreetpeuple.com/images/stories/homme_blanc_a4_paysage.jpg

Inutile de se voiler la face ou pire encore de nous fourvoyer quant aux priorités ! Nous sommes en danger d'extinction. Assurer le devenir de la communauté ethnoculturelle à laquelle nous appartenons est donc le seul combat qui compte.

Écrit par : Aryosophe | 21/08/2015

Le surpeuplement, entraînant de fait une diminution des ressources par habitant conjugué au réchauffement climatique, est annonciateur d'un véritable drame et par voie de conséquence pour nous européens. Si nous voulons assurer notre survie, il nous faudra refuser le flux africain qui va chercher à se déverser sur notre continent. Pour y parvenir la méthode ne pourra qu'être radicale. Pour espérer pouvoir l'appliquer, il faudra que nos peuples soient majoritairement en accord avec cette politique (ce qui n'est pas gagné; de surcroît les allogènes déjà présent se mettront en-travers de notre chemin). Au delà , même si nous arrivions à empêcher la venue de tous ces futurs petits terriens du Sud, le problème ne serait pas réglé; il faudrait encore imposer par telle ou telle méthode, une solution garantissant une régulation des populations qui soit en harmonie avec les capacités de la Terre à fournir des ressources. Très vaste programme!

Écrit par : Celte enragé | 23/08/2015

Et je ne pense pas que le régime républicain soit en mesure d'être à la hauteur...

Écrit par : Celte enragé | 23/08/2015

Salut à vous,

Article pertinent et juste pour l’ensemble, a un détail près (ou une grosse omission) si je puis me permettre.

Les premières victimes de la déferlante subsaarienne ça sera nous, alors si notre indice de fécondité augmente en Afrique du Nord, et si celui ci ne concerne que les arabo-berbères, nous auront encore une chance de nous battre contre l'invasion noire de nos pays.

Par ailleurs, vous devez faire des enfants en Europe; coute que coute! Ne pas céder au "Grand Suicide" auquel Robert Dun a consacré un livre quasi prophétique.

Écrit par : KM | 08/09/2015

Oui vous avez raison la démographie est un problème essentiel qu'il faudrait prendre en compte, le tabou doit cesser sur cette question.
Si le sujet vous intéresse, je vous propose d'assister à deux conférences qui auront lieu sur ce thème le jeudi 19 novembre 2015 à 20 h 30 à la Fiap Jean Monet à Paris (30 rue Cabanis dans le 14ème arrondissement) et le samedi 21 novembre 2015 à 14 h 30 à Suresnes (espace multimédia, esplanade des Courtieux) la question sera évoquée de front par différents orateurs (notamment Yves Cochet et Antoine Waechter) La réunion est organisée par l'association Démographie Responsable (http://www.demographie-responsable.org). Vous pouvez également sur le même sujet lire l'ouvrage ' Moins nombreux plus heureux" publié aux éditions Sang de la Terre, vous voyez, si le sujet est tabou, certains quand même osent l'aborder.

Écrit par : Didier Barthès | 24/10/2015

Les commentaires sont fermés.