Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/06/2015

Traduction française du Manifeste du Corps civil du régiment ukrainien à destination spéciale "Azov"

Corps civil du régiment « Azov »

MANIFESTE

manifeste azov 1.jpg

La jeune génération des patriotes dans les conditions d’une guerre non déclarée, tenant compte de la situation catastrophique de la nation et de l’Etat, poursuit l’objectif d’écarter le pouvoir incompétent, les politiciens corrompus et les oligarques de la gestion des affaires de l’Etat.
Nous luttons pour la mise en œuvre des points suivants :

1)      La solidarité de la nation contre le partage artificiel de l’Ukraine entre Est et Ouest.

2)      Un pouvoir fort, respecté, capable de répondre personnellement de ses actes contre la corruption, l’irresponsabilité et la modernité sans visage.

3)      Un Etat ukrainien grand, fort, unitaire, avec un large pouvoir concédé aux citoyens contre la ruine et l’occupation du pays, y compris sous l’apparence d’une fédéralisation.

4)      Un Parlement constitué de spécialistes hautement qualifiés contre le populisme et le manque de compétences des partis et des députés actuels.

5)      Une économie qui conjugue secteurs étatique et privé contre les dérives extrêmes du capitalisme oligarchique et du communisme.

6)      Nationalisation des ressources extraites du sol, des secteurs stratégiques de l’économie et de certains monopoles contre l’exploitation sauvage de notre terre par les structures oligarchiques.

7)      Développement du système bancaire pour stimuler l’économie, établir un taux d’intérêt justifié contre les usuriers qui ont la loi de leur côté et l’esclavage de l’endettement.

8)      Intervention minimale de l’Etat dans le développement des petites et moyennes entreprises contre les pressions exercées par un système bureaucratique corrompu.

9)      Participation des ouvriers à la gestion et au partage des bénéfices des entreprises contre le fait d’être privés de droits, d’être exploités  par les employeurs et les faux syndicats.

10)     Miser sur le développement de la science, de l’éducation et des nouvelles technologies en tant que fondements de la puissance de l’Etat contre une économie stagnante de rente.

11)     Transmission des droits sur le sol national aux paysans ukrainiens, introduction de technologies innovantes et subventions étatiques dans le secteur agricole contre la politique irresponsable destinée à détruire le village en tant qu’unité organique et l’appauvrissement des sols.

12)     Priorités aux intérêts nationaux de l’Etat dans le domaine de la politique extérieure contre la soumission aux « institutions internationales » et aux « valeurs » universelles qui servent de paravent aux impérialismes étrangers.

13)     Création du bloc Baltique-Mer noire en tant que fondement d’un système de sécurité globale et régional contre les espoirs illusoires entretenus vis à vis de l’Est ou de l’Ouest qui ont mené à l’occupation d’une partie du pays.

14)     Mise en place d’une armée nationale puissante et d’un complexe militaro-industriel performant, retour au statut nucléaire du pays contre l’impuissance militaire et la honte du moment.

15)     Renforcement du contrôle des migrations extérieures, des frontières nationales contre la politique de « porte ouverte » qui mine les fondements nationaux et économiques de l’Etat.

16)     Renouveau démographique pour l’Etat ukrainien s’appuyant sur des mesures d’encouragement et soutien sans précédents contre la politique d’extinction de la nation.

17)     Politique en faveur de la jeunesse et de son éducation, s’appuyant sur des principes de dignité et d’honneur nationaux contre le culte du consumérisme.

Version française réalisée par Nataliya Matviytchouk et Pascal Lassalle en juin 2015 pour le Cercle Non Conforme.

Note du C.N.C.: Toute reproduction éventuelle de ce contenu doit mentionner la source.

Commentaires

C'est bien beau ce joli programme mais en attendant une Gay Pride s'est tenu à Kiev et le gouvernement Porochenko issu du coup d'état oligarchique de Maidan vient de nommer le plus fidèle caniche des américains Saakachvili gouverneur de la région d'Odessa...

Ça fait rêver la Troisième Voie ukrainienne...

Écrit par : Marion | 09/06/2015

Commentaire stupide.

La première Gay pride a été organisée sous Ianoukovitch, celle de 2014 a été annulée sous pression des nationalistes et celle de cette année a été placée sous haute protection policière. Elle a tout de même été attaquée par des nationalistes qui ont blessé également des policiers et ont mis fait à la petite coterie.

Et sinon en France ça en est où la lutte contre la "subversion LGBT" ???

Écrit par : JB | 09/06/2015

Merci quand même aux traducteurs !
Il vaut mieux savoir que d'ignorer.

Evidemment, les faits parlent mieux que les mots qui arrivent comme un cheveu sur la soupe...à moins de considérer les "jeunes" comme des cerveaux vierges ...ce qu'ils sont encore un peu...parfois, normal.

Je fais un effort pour comprendre où peut être la sincérité des objectifs énumérés :

Sur le plan socio-économique, hélas, des paroles bien moins séduisantes que toutes les tromperies passées (auxquelles on a raison de ne pas croire) : donc RIEN.

Sur le plan technologique (monnaie notamment) : TOUT faux ! Mais c'est une erreur commune à l'Humanité (raison de la situation mondiale actuelle mais personne ne le comprend ne serait-ce qu'un tout petit peu). L'Apocalypse naturelle ( à défaut d'une bonne guerre nucléaire) se chargera sinon de faire comprendre, du moins de "régler" la question tout aussi "bêtement" et "aveuglément" qu'il été créé. C'est l'issue la plus probable.

sur le plan géopolitique : ça s'entend; mais si des états coloniaux comme la France, l'Allemagne, l'Espagne, le Portugal, l'Angleterre, les USA, le Japon, le Canada, la Turquie, Israel, l'Australie etc... sont aux mains d'oligarques pesant 500 000 milliards de dollars au bas mot et pouvant imprimer monnaie, un peu de réalisme devrait faire comprendre qu'à court terme l'axe Baltique/Mer Noire ne peut pas être LIBRE : leurs voisins de l'EST (coloniaux d'ailleurs également) ne sauraient disparaître selon les voeux de l'OTAN et d'Israel ("=" BHL ou Attali) sans faire le jeu de l'empire atlantiste.

Ils ne peuvent pas choisir de "troisième voie" parce que c'est un LEURRE. Et les Leurres, l'Histoire enseigne à chaque jeune génération ce qu'il en est, toujours dans la douleur.

Désolé de casser l'ambiance. J'essaye de faire prendre conscience des rapports de force.

Écrit par : ericbasillais | 09/06/2015

Merci à Jean du Phare et aux traducteurs pour leur travail très éclaircissant! Salutations amicales a M. Pascal Lassalle qui fait de l'excellent travail de communication et de ré-information au sujet des combattants ukrainiens.

Écrit par : KM | 10/06/2015

Concernant l'Ukraine, je vous invite à lire un article de DEDEFENSA.org, à propos des "contradictions" voire "inversions" sur les valeurs totalement inédites pour ce qu'il appelle le SYSTEME ( comprendre ici l'OTAN et ses alliés du coup d'état). 1/ à propos de la gay pride de Kiev le 6 juin ; 2/ le révisionnisme sur l'axe allemagne-Baltique au sujet des rôles de l'Urss et du nazisme à la fin de la guerre 39/45.

http://www.dedefensa.org/article-gay_pride_r_visionnisme_et_iv_me_reich_11_06_2015.html

Écrit par : ericbasillais | 11/06/2015

Ouin ouin la gay pride, ouin ouin l'otan, ouin ouin les juifs. Ca commence à bien faire les gamins qui fouillent de partout pour essayer de nous prouver que "l'Ukraine c'est la décadence occidentale". Des gay pride y en partout, en Russie comme aux USA et même dans des pays musulmans.
Quant à la soit disant soumission des nationalistes ukrainiens aux usa, à l'ue et à je sais pas qui, sachez que le congré américain vient de voter l'interdiction de former militairement les soldats du régiment Azov pour cause de "néo-nazisme". Si la Russie et les USA leur tape dessus, il vous faut quoi de plus pour les soutenir ? Qu'ils éradiquent tous les juifs d'Ukraine ?

Écrit par : alter38 | 12/06/2015

source :
http://francais.rt.com/international/3217-etats-unis-refus-assistance-azov

Selon RT, le congrès américain ne fournira pas d'armes au bataillon AZOV.

Soudainement, ils se rendent compte que leurs alliés du MAIDAN ne les suivront pas jusqu'au bout.

Sans doute le test de la gay pride de KIEV (6 juin)...

Cela confirme que la ligne, certes intelligible, du ni OTAN ni OTSC, est minoritaire sur le plan des rapports de force.

Et par conséquent est bien vouée à la déception, compte tenu de qui a la puissance de feu (largement inhumaine, s'agissant des neutrons).

Écrit par : eric basillais | 13/06/2015

source :
http://francais.rt.com/international/3217-etats-unis-refus-assistance-azov

Selon RT, le congrès américain ne fournira pas d'armes au bataillon AZOV.

Soudainement, ils se rendent compte que leurs alliés du MAIDAN ne les suivront pas jusqu'au bout.

Sans doute le test de la gay pride de KIEV (6 juin)...

Cela confirme que la ligne, certes intelligible, du ni OTAN ni OTSC, est minoritaire sur le plan des rapports de force.

Et par conséquent est bien vouée à la déception, compte tenu de qui a la puissance de feu (largement inhumaine, s'agissant des neutrons).

Écrit par : eric basillais | 13/06/2015

Mouais...

Mon soutien va naturellement (pour des raisons idéologiques évidentes) aux nationalistes radicaux ukrainiens dans leur combat contre ZOG. Que celui-ci parle russe ou judéoyankee, ZOG demeure l'ennemi mortel des peuples européens.

Mais pendant ce temps-là, "Le camp des saints" de l'un de nos prophètes de cette fin de cycle s'incarne sous nos yeux avec l'assentiment des fossoyeurs de notre identité. Le bataillon Azov ? Plusieurs ! Et partout...

Écrit par : Aryosophe | 14/06/2015

@Aryosophe :

C'est Qui / Quoi ZOG dans votre langage ?
il n'apparaît pas sur le site CNC(/recherche/zog).

Quant au "camp des saints", je trouve cette expression bien tournée de votre part, même si je me sens un brin visé (en fait j'hésite entre la neutralité démontrée par mes propos précédents et le soutien au Dombass, par anti-sionisme/mondialisme): comme dirait le violeur du sofitel: la situation est complexe...

J'ai seulement prévenu que le bataillon AZOV "se ferait baiser" (passez-moi l'expression LGBT) par ses nouveaux "amis" "judéo-yankkes", comme vous dites, et c'est arrivé presque aussitôt.

Écrit par : ericbasillais | 15/06/2015

Vous n'étiez pas particulièrement "visé", Eric.

Quant à ZOG pour "Zionist Occupation Government", il s'agit, pour moi, de ce que l'on appelle le "Système". Cet acronyme a au moins le mérite de désigner clairement l'ennemi principal.

Enfin, "Le camp des saints" est un roman prophétique signé par l'un de nos plus talentueux prosateurs, Jean Raspail. En évoquant, dans ce fil consacré aux hoplites ukrainiens, ce qui n'est désormais plus une oeuvre de fiction, je voulais rappeler que nous avions, ici, en France, en Europe occidentale, besoin de soldats politiques déterminés.

Écrit par : Aryosophe | 15/06/2015

@Aryosophe : Merci pour votre réponse informative.
Je ne connaissais pas Jean Raspail, ni "Le camp des saints", d'où quiproquo.

Antony Sutton (https://fr.wikipedia.org/wiki/Antony_Cyril_Sutton) a documenté les liens entre la FED,FDRoosevelt,Trotsky,Lénine,le bolchévisme,Hitler, skull and bones.

Tout le monde comprend.

Pour ma part, Gorbatchev et Eltsine furent associés à l'effondrement et au pillage oligarchique de l'URSS puis de la Russie; à l'inféodation de la banque centrale de Russie auprès de la BRI de Bâle (Banque d'origine anglaise et nazie à la fois).

A noter que toutes les banques du BRICS émargent à cette "banque centrale des banque centrales"; certaines au "bureau exécutif" semble-t-il.

Dès lors je m'interroge très souvent (dans mon blog) sur la réalité du clivage OTAN-Israel/BRICS.

Comme je l'ai dit en commentaires du CNC bien souvent, les régimes sont principalement caractérisés par leur technologie ( la monnaie est une technologie même si elle ne répond pas d'un caractère purement scientifique, ce qui est un problème supplémentaire expliquant la folie généralisée du monde actuel).

De là une position plutôt méfiante à long terme sur le clivage, d'une part; mais plutôt pro-poutine, s'agissant du clivage court terme. Avec une méfiance plus grande encore pour la future superpuissance de la CHINE, membre du bureau exé. de la BRI, soutenue par Lagarde pour entrer le Yuan au FMI (mais bloqué par les "USA").

En résumé, c'est en Russie Poutinienne que je vois a priori le moins d'effectivité du "ZOG" dont vous parlez...

D'ailleurs, sous le nom de N.O.M., ce projet mondialiste qui asservit clairement la France au moins depuis la chute de De Gaule (1968/1969- avec déjà à la manoeuvre, D. Cohn-Bendit, BHL et bien d'autres têtes de gondoles du Mainstream actuel), ce projet que vous rejettez est aussi explicitement rejetté par les hoplites Français combattant PRO- DOMBASS / Novorussiya:

http://alawata-rebellion.blogspot.fr/2015/06/entretiens-divers-et-croises.html

Les blogs étant rarement un lieu d'argumentation vivante, je saisis votre intervention pertinente pour exposer ma position intellectuelle générale sur les clivages en cours (avec mes doutes sur leur nature profonde) et quelques difficultés à accepter de voir la Russie de POUTINE assimilée à ZOG alors que l'OTAN est pris en flagrant délit de politique Sioniste ces dernières années.

Écrit par : ericbasillais | 16/06/2015

Les commentaires sont fermés.