Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/03/2015

Podcast du libre journal des lycéens du 07/03/2015: "La troisième voie est-elle redevenue d'actualité ?"

529904_333926066654806_2113669321_n.jpg?oh=87c451b8ae4d5f58a193d2776964c588&oe=5583677A&__gda__=1434186995_e086bdf86d54ba178ab112cbc501395e

Dans le cadre de son "Libre Journal des lycéens" sur Radio Courtoisie bien entendu, Pascal Lassalle a eu l'immense plaisir de recevoir Gabriele Adinolfi, cofondateur de l'organisation Terza Posizione, directeur du Centre d'Etudes Polaris, Arnaud de Robert, porte parole du Mouvement d'Action Sociale (MAS), Jean Terroir, responsable du Mouvement d'Action Sociale - Nord et président du Cercle Non Conforme (CNC) de Lille.

Réflexion et débat autour de la nouvelle situation géopolitique induite par la guerre hybride menée par la Russie de Poutine contre une nation européenne, l'Ukraine, en nous demandant si un positionnement que notre communauté de pensée et d'action a jadis théorisé et affirmé, la Troisième Voie ou Troisième Position, n'est pas redevenue d'une impérieuse actualité...

Vous retrouverez également les rubriques habituelles, notamment vos chroniques culturelles.

Podcast en ligne → www.radiocourtoisie.fr
(Disponible seulement durant une semaine pour les non-abonnés)

Commentaires

Merci Gabriele Adinolfi d'avoir sauvé ce débat, parce que sans rentrer dans les détails, j'en connais un qui est"éternellement attaché par sa femme à la communauté ukrainienne et à l'Ukraine, quand même !" Nan, sérieusement la sensibilité, l'emotionnalité toute féminine ou tribale qui remplace la raison ou la justesse (et je ne parle pas du courage et de la valeur des ukrainiens, des deux cotés) ça m'est vraiment mal à l'aise les pratiquants de la pensée virile et à pas mal courroucé l'ami Adinolfi à ce que j'ai entendu, condottieri si il en est.

Écrit par : Le Petit Condé | 11/03/2015

Votre commentaire ressemble plus à de l'attaque ad hominem et de la mauvaise foi qu'à autre chose.

Il était important de repositionner le "pourquoi" d'une troisième voie. Je pense que les interventions d'Arnaud et Jean ne sont pas spécialement émotionnelles et féminines et ouvrent le champs de la réflexion également. Pour le reste il est vrai que P. Lassalle a beaucoup orienté le débat sur l'Ukraine, mais le problème est pris à l'envers, aucune tribune n'étant offerte aux partisans de la troisième voie et du nationalisme ukrainien, vu que les pro-russes verrouillent une bonne parti des medias de la ré-info, il a bien fallu en 1h15 condenser beaucoup de remarques ce qui contribue à cette impression de lourdeur et de monomanie.
Pour notre part au CNC nous avions plutôt l'intention de parler de l'Europe, du couple franco-allemand, de l'Euro, etc... ce qui me semble-t-il transparait tout de même.

Écrit par : Gardien du phare | 11/03/2015

Les commentaires sont fermés.