Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/09/2014

Les Nanas et l'art dégénéré

La France est un pays où l’Art compterait et serait apprécié à sa juste valeur. Pensez… L’exposition « Moi, Auguste, empereur de Rome » au Grand Palais, a réalisé à peine 100 000 entrées. Mais on espère bien que l’exposition Niki de Saint Phalle, pour laquelle Le Figaro Magazine s’enthousiasme vivement dans son numéro du weekend dernier, fera bien plus ! Le Grand Palais a été réquisitionné pour l’occasion ! Quand on aime, on ne compte pas et ce, même dans la France « en crise » !

Il faut dire que Niki de Saint Phalle rentre parfaitement dans les canons de l’Art officiel, elle qui était une cosmopolite fanatique.  La rétrospective qui lui est consacrée vous permettra de découvrir 200 des « œuvres », enfin des créations, de cette boulimique de l’art poubelle qui en a réalisé des milliers… Malheureusement, deux de ses « œuvres » phares : son Arche de Noé et son Golem que l’on trouve à Jérusalem ne pouvaient être déplacés pour l’occasion ! Mais vous pourrez vous délecter de ses « nanas » !

Voyez ci-dessous certaines des perles de cette « féministe radicale mais aussi activiste antipatriarcale » (victime d’inceste durant sa jeunesse) qui « créait comme on manifeste » pour reprendre Le Figaro Magazine qui tombe en pâmoison devant ces « sculptures extraordinaires, colorées » aux « personnages fantastiques ».

nana1.jpg

 

Une véritable ôde à la féminité…

 

gallery_niki_2.jpg

 

Le transport sécurisé d’une seule de ces horreurs peut aller jusqu’à 100 000 euros !

 

Inutile de faire le critique d’art à la con. Y a rien à dire. Ce sont juste des sculptures pourries réalisées par une femme dont l’esprit était tout sauf sain. Oser nous dire que cela rend hommage à la féminité est quand même d’un culot éhonté ! Ça rend plutôt hommage à la pâte à sel de maternelle à la sauce maladie mentale, oui ! Qui oserait dire que cela est artistique ?

tete de nana.jpg

Honnêtement... la Joconde ne fait pas le poids!

 

L’art d’une société et d’une époque en dit beaucoup sur celles-ci, sur leurs valeurs, leurs manières de se voir et de se concevoir. L’art officiel que le système promeut et impose rejette tout ce qui fait que l’Art est Art. Point de beauté, de transcendance, d’harmonie, d’équilibre ou de grandeur ! Non ! A la place, vous avez la laideur, la déformation, les tares, le délire d’esprits malades et déracinés dont toute création serait artistique pour la simple et bonne raison que c’est de la « création ». Hop ! Finis les Praxitèle, Titien ou Breker qui plaçaient leurs œuvres sous le signe de la perfection ! Place à Chagall, Oppenheim et Shelomo Selinger ! Un changement qui n’est pas qu’artistique, vous en conviendrez avec moi...

Et pendant ce temps, la BNF (Bibliothèque Nationale de France) lance une souscription publique, oui, vous avez bien lu, afin qu’elle puisse acquérir un manuscrit royal datant de la renaissance : Description des douze Césars avec leurs figures (détails ici)! On fait appel à vous car la BNF n'aurait pas les moyens de payer... Et pour cause ! En France, le blé injecté dans la "culture" est majoritairement utilisé pour subventionner des expositions d'art dégénéré du genre de celle de Niki de Saint Phalle, des artistes exotiques ou des associations de gauchistes illuminés. De nombreux châteaux menacent ruine et "on" a déjà vendu une bonne partie du patrimoine du pays, les églises y passant même ! Donc franchement, acheter un manuscrit datant de l'époque barbare où il n'y avait ni télés ni Iphones, faut pas déconner! La culture française officielle est bien à l’image de la société d’aujourd’hui et des calamiteux personnages qui se sont souvent succédés en tant que ministres de leur culture : bobos hallucinés ou/et dégénérés aux mœurs sexuelles infamantes.

Rüdiger / C.N.C

Note du C.N.C.: Toute reproduction éventuelle de ce contenu doit mentionner la source.

 

Commentaires

On peut également mettre le montant de la souscription en relation avec les aides à la presse (montants 2013)
Télé Star : 5,00 M €
Télé 7 jours : 6,95 M €
Télérama : 10,11 M €
Télé Z : 3,58 M €
Paris Match : 4,97 M €
Femme Actuelle : 2,88 M €
Elle : 2,61 M €
Closer : 0,53 M €
Gala : 0,58 M €
Union (magazine de charme) : 1,71 M €

Écrit par : Laurent | 30/09/2014

Pour s'en convaincre, allez voir les musées de "province" dédiés aux zartiss comtampourien du cru
Exemple, Rodez, avec son musée soulages, où, pour la somme modeste de 7 euros, vous pouvez voir du.... noir, dans un environnement..... noir ou, à tout le moins, très sombre
J'ai craqué avant la fin, suis sorti pour prendre une bière en terrasse ( le centre ville est très beau, pour la bière, c'est pasqu'y a plus de café, même dans L'Afrance profonde, où on puisse te servir un fernet branca) puis revenu, ça allait mieux, ma femme a pigé que ça m'avait déplu, elle a pas trop moufte....
Le plus drôle c'est que les gens exprimaient leur déception non par rapport à soulages mais par rapport à tout le reste.... le bâtiment, trop sombre, le restaurant du musée, qui refusait du monde, tout sauf le tartiste, qui, lui, restait intouchable

Écrit par : kobus van cleef | 04/10/2014

Je suis globalement d'accord mais, si on suit ton raisonnement, on rejette les futuristes, par exemple...
J'aime beaucoup Breker, mais il ne faut pas non plus s'enfermer complètement. Nier que Chagall a fait d'excellente oeuvres, c'est être de mauvaise foi.

Écrit par : Caïn Marchegris | 07/10/2014

Les commentaires sont fermés.