Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/08/2014

Gazapartheid par Zenit Belgique


http://www.associazioneculturalezenit.org/wp-content/uploads/2012/12/header-zenit1.jpg Vers rien

Que vaut un soutient symbolique ou une indignation virtuelle ? Rien, absolument rien...

A quoi servent les manifs et autres pétitions ? Strictement rien...

La réinformation ? On ne répond même plus.

Et si on ne montre, n'affirme pas, que l'on soutient Gaza avec un selfie ou une quenelle ? Et que veut dire soutenir Gaza, quand on a déjà du mal à soutenir son propre pays, à se soutenir soi-même ?

On soutiendra la Palestine quand on se battra pour redresser l'Europe, peut-être que là, les palestiniens pourront nous croire, peut-être que là, toutes nos prières et bons sentiments arriveront jusqu'à Gaza, en attendant, ils restent coincés dans les anti-frontières de l'espace Schengen.

On soutiendra la Palestine quand on rétablira la Diplomatie Française, quand on comprendra que nous sommes nous-mêmes colonisés.

On soutiendra la Palestine, quand La France contre la République dépassera le stade d'incantation et de slogan, d'imprécations contre Israël, et combien de manifestants "pro-palestiniens" auront voté Hollande ? La Honte devrait leur interdire de sortir de chez eux en prétendant soutenir un peuple qui, lui, se bat, avec des bouts-de-ficelles. Des roquettes ? Des roquettes qui ne tuent jamais personne, ça s'appelle de la salade...

Défendre la Palestine en brandissant le Droit international ? Les Droits de l'Homme ? C'est-à-dire le Système-monde occidental qui permet toutes les ingérences et qui est à la base de la tragédie palestinienne ? Cette position n'est plus tenable, après plus de 60 ans d'apartheid pour la Palestine et plus de 60 ans d'occupation étasunienne pour l'Europe, il serait peut-être temps de remarquer que le légalisme droitdel'hommistes des pseudo-humanistes n'a jamais sauvé personne et est précisément la matrice de nos incapacités. La logique de l'indignation est à vomir, c'est la pire de toutes les tiédeurs du monde moderne, Dieu vomit les indignés!

Que Faire ?

Restez dignes. Disparaître du faux-débat du mainstream politico-médiatique, s'organiser, envoyer des médicaments... Vous voulez inquiéter le gouvernement sioniste de la République anti-France ? Laissez les parler et mentir tous seuls. Quand vous cassez, vous leur rendez service, vous travaillez pour le CRIF, Valls se frotte les mains. Arrêtez le flux d'indignations et de promesses de vengeances virtuelles, stoppez les manifs, et organisez une chaîne de solidarité réelle... La Palestine n'a pas besoin de Spectacle, n'a pas besoin que l'on donne le change à la bande à BHL, elle a besoin de produits de première nécessité... Ignorons ces agents israéliens des troupes d'occupations mentales : Occupez les troupes d'occupations mentales! Sur internet, on occupe rien, à peine son temps. Dans les manifs on ne casse rien, on passe ses nerfs.

Une "Croisade" du Front de la Foi "Islamo-chrétien" ? On peut manifester, on peut aussi marcher vers Jérusalem... Bien évidement, cette dernière assertion est quelque peu onirique et romanesque, c'est une mentalité, une autre vision de la situation palestinienne, une autre perspective diplomatique, une autre forme de soutien, on ne soutient pas la Palestine avec les valeurs de la république et tous ceux qui le font en ce nom, sont soit des cons, des menteurs, des hypocrites ou des manipulateurs.

Dissidence ?

Nous ferons court. La Dissidence emblématique, officielle et mainstream est schizophrène, dangereusement malade. D'un côté elle appelle et participe au phénomène de l'alya de tous les juifs en Israël (qui n'est rien d'autre que d’appeler à l’avènement de l' "ante-christ"), ce qui serait la fin de la Palestine (et/ou un embrasement mondial), de l'autre, elle prétend soutenir la Palestine ? Nous n'irons pas plus loin dans la démon-stration, et comme dirait Dieudo (que cette Dissidence là, dont il fait partie, cette "Dissidence" qui se met à insulter ceux qui la soutiennent quand ceux-ci se permettent de se poser quelques questions) : Aller vous faire enculer! (et Fermez-là à tout jamais.) (Vous excuserez notre grossièreté, mais ça ne sont pas nos mots...)

Vous n'êtes plus crédibles avec de telles positions. Ceux qui soutiennent cette position et ne la dénoncent pas sont complices et seront responsables de ce qui se passe en Palestine. L'enfer est pavé de bonnes intentions et le Diable se cache dans les détails, n'est-ce pas ?

La Réponse sera Métapolitique !

Nasrallah Pendragon (Zenit)

Commentaires

"D'un côté elle appelle et participe au phénomène de l'alya de tous les juifs en Israël (qui n'est rien d'autre que d’appeler à l’avènement de l' "ante-christ"), ce qui serait la fin de la Palestine (et/ou un embrasement mondial), de l'autre, elle prétend soutenir la Palestine ?"

Ce serait en effet une énorme contradiction si c'était vrai.

D'accord cependant sur le peu d'efficacité des soutiens symboliques.
Mais c'est quand même utile pour que bougent les mentalités (MPT, Ukraine, LDJ).
Sinon à quoi pourrait bien servir notre expression sur le net ?
Effectivement, on peut se poser la question.
Et ce ne sont pas les textes comme celui du billet suivant qui nous apporteront une quelconque réponse, à mon sens.

Je suis d'accord avec vous sur le besoin de concret.

Écrit par : Carine | 01/08/2014

L'aliyah c'est pour le pour le juif lambda, pas pour celui qui a des responsabilités et participe au lobbying.
Israël est pris dans deux contradictions:
si tous les juifs font leur aliyah, ils perdraient les soutiens extérieurs essentiels à la survie du Pays.
En même temps ils leur faut du sang neuf...
C'est ça le problème Israëlien. Sans compter qu'à part les orthodoxes, la démographie est faible. On peut difficilement avoir une capitale "gay friendly" et un taux de croissance démographique positif. L'un est révélateur de l'autre...

Écrit par : DolFuSa | 05/08/2014

Les commentaires sont fermés.