Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/05/2014

Chronique musicale: Heiliger Krieg "Bekenntnis"

Heiliger Krieg "Bekenntnis" (Old School records, 2014)

heiliger2014.jpg

Plus encore que les groupes américains ou anglais, je trouve que ce sont les allemands qui ont défini ce qu’était le son RAC par excellence ces dernières années. Forts d’une scène très active où fourmillent les groupes de qualité (voir ce que j’ai écrit dernièrement sur Sleipnir ici), nos camarades d’outre-Rhin ont une patte inimitable que l‘on retrouve dans la plupart de leurs réalisations (un peu comme ce fut le cas pour le Black Métal grec dans les années 90). Alliant puissance et mélodie, voix bien martiales et textes politiquement très incorrects, nombre de groupes actuels peuvent se targuer de bien sonner et de réaliser de bons albums.

Heiliger Krieg est l’un de ces groupes, jouant du RAC radical et sans concessions mais d’une qualité musicale remarquable. Groupe bâti sur une partie de la formation des très sulfureux Race War, il s’est fait connaître grâce à Voran !, album sorti en 2010 qui, bien que pas mauvais, cherchait encore à se dépêtrer de ses influences trop présentes. C’est chose qui sera faite avec l’album suivant « Leben heisst, um das leben kampfen » (2012) qui impose littéralement Heiliger Krieg comme l’un des meilleurs groupes de RAC du moment. Pleins d’énergie, de fureur mais aussi d’émotions et de finesse, les titres de cet album imposent le son Heiliger Krieg, qui synthétise musicalement tout ce que le RAC dur a de meilleur. J’en viens ainsi à l’album qui nous occupe maintenant, « Bekenntnis », qui reprend tout simplement ce qui a été développé sur « Leben heisst, um das leben kampfen » mais en encore meilleur ! A l’aise aussi bien dans les titres punchy que des les simili-ballades, Heiliger Krieg a encore accouché d’un album passionnant qui risque de rester dans les annales de la musique rebelle.  


Très centrées sur des thèmes fort communs tels que la critique acerbe du Système et le nationalisme, les paroles d’Heiliger Krieg traitent également du déni par les Allemands actuels de leur identité et les exhortent à la révolte afin de retrouver leur grandeur passée… pour laquelle nombre de combattants européens ont donné leur vie, ce qui, on l’espère, évitera à l’avenir les guerres fratricides qui ont tellement miné la destinée de notre continent.  Bref, vous avez affaire avec « Bekenntnis » à un concentré de radicalité de la meilleure espère et je vous invite vivement à découvrir cette formation qui a maintenant démontré tout son talent.

Rüdiger / C.N.C.

Note du C.N.C.: Toute reproduction éventuelle de ce contenu doit mentionner la source.


 

Commentaires

Album énorme, il n'y a pas d'autre mot. A écouter d'urgence et surtout a acheter

Écrit par : PP | 06/09/2014

Les commentaires sont fermés.