Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/11/2013

Un outrage au génie français

 Un outrage au génie français

Le tribunal de Bobigny vient de condamner Alain Soral et sa maison d’édition, Kontre Kulture, pour l’édition et la réédition de cinq ouvrages.

Les ouvrages sont les suivants :

- L'anthologie des propos contre les juifs, le judaïsme et le sionisme de Paul-Eric Blanrue

- La France juive d’Edouard Drumont

- Le Salut par les Juifs de Léon Bloy

- Le juif international d’Henry Ford

- La controverse de Sion de Douglas Reed

Il n’est guère surprenant que le système mette à l’index certains ouvrages, au fond c’est ce que fait toute institution qui cherche à se préserver. Cela permet simplement de se rendre compte que contrairement à une idée reçue et couramment véhiculée, le système libéral, issu des Lumières, n’est clairement pas plus permissif que ne l’était l’Ancien Régime. Il démontre aussi par ce bornage qu’il est loin d’être désacralisé, étant donné qu’il y a des choses avec lesquelles nous ne devons pas plaisanter et qu’il ne faut pas écrire.

Aujourd’hui, le Rubicon a surement été franchi (une nouvelle fois?) par le tribunal de Bobigny pour au moins deux raisons.

La première, c’est le fait de condamner des rééditions d’ouvrages ou une « anthologie » (c'est-à-dire une compilation d’extraits d’ouvrages ou de textes) relève du pur délire. On s‘expose donc à une condamnation pour « racisme » ou « antisémitisme » parce qu’on réédite des ouvrages tombés dans le domaine public et vieux de plus d'un siècle? Mais dans quel pays sommes-nous ? Alors que certains sont surement disponibles en libre accès sur des bibliothèques numériques ? Qu’ils doivent probablement être référencés dans les bibliothèques de certaines universités ? C’est quoi la prochaine condamnation ? La réédition du Code Noir ? Lorsque le CRAN sera venu pleurnicher à son tour ?

La deuxième, c’est qu’on condamne Léon Bloy, qui est un grand représentant du génie français. Fervent catholique, grand pourfendeur de la bourgeoisie, c’est un écrivain et un pamphlétaire d’un immense talent, dont jamais aucun ouvrage n’a au véritablement de vocation politique. Nous avions d’ailleurs écrit un article à son sujet, très éclairant, par un de nos camarades, grand lecteur et connaisseur de l’auteur.

Cliquez ICI.

 

bloy1.jpg

Ainsi, voila ce que nous proposons à notre aimable lectorat :

- Commandez les ouvrages sur Kontre Kulture tant que c’est encore possible pour ceux qui en ont les moyens.

- Signez la pétition contre la LICRA.

- Diffusez cet article et surtout notre article sur Léon Bloy.

- Offrez à vos proches un peu conscientisés un ouvrage de Léon Bloy comme Le Désespéré, Le sang du pauvre, Jeanne d’Arc et l’Allemagne ou Exégèse des lieux communs.

- En réponse à l'offensive des officines de la bien-pensance qui se nourrissent de l'anti-racisme pour  masquer la grande offensive du capital, n’hésitez pas à mettre en avatar sur les réseaux sociaux la main jaune « Touche pas à mon Bloy ».

touche pas bloy copie.jpg

Œuvrons pour que cesse les outrages à la France et au génie français par des associations qui ne représentent personne !

Le Cercle Non Conforme

Commentaires

"Islamiquement parlant, Léon Bloy est un sataniste".
"Bloy était un millénariste messianiste complètement cinglé".
Salim Laïbi, dit "Le Libre Penseur", a récemment consacré trente minutes à outrager le génie français Léon Bloy.
On laisse faire ?

http://www.lelibrepenseur.org/2013/10/30/naboscopie-7-8-nabe-et-lheresie-bloyenne/

Écrit par : Laurent James | 17/11/2013

Je vous applaudis pour votre paragraphe. c'est un vrai exercice d'écriture. Développez .

Écrit par : cliquez ici | 11/08/2014

Les commentaires sont fermés.