Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/08/2013

Chronique musicale: Sturmwehr / Uberzeugunstäter « Familie – Volk – Vaterland »

 Sturmwehr / Uberzeugunstäter, « Familie – Volk – Vaterland » (Opos Records, 2013)

front.jpg

Sorti tout récemment sur Opos Records qui a également édité dernièrement le nouvel album de Brainwash, ce split labélisé 100% RAC allemand a le mérite de présenter les derniers titres d’un groupe emblématique de ce style en Allemagne, Sturmwehr, ainsi que d’un nouveau venu sur la scène, Uberzeugungstäter.


Sturmwehr n’est plus à présenter. Le groupe de Jens B. existe depuis 1994 et reste l’un des plus grands noms de la scène musicale militante de son pays. Ne lésinant pas sur la cadence de production, il a produit plus de vingt albums entre le classique « Zerschlag deine Ketten », sorti en 1995 et son dernier effort « Ehre, dem ehre gebührt » datant d’il y a quelques mois à peine. Œuvrant toujours dans le style qui lui est propre depuis ces dernières années, Sturmwehr nous gratifie de 5 bons titres de RAC très puissant aux influences Métal toujours portés par la voix de Jens B… Le style d’Uberzeugungstater, groupe récent n’ayant, pour le moment, sorti qu’un album « Nachkriegssweigen » en 2012, se situe lui aussi dans le pur style allemand et ne dépareille donc pas face aux vétérans de Sturmwehr puisqu’ici aussi, qualité, puissance, mélodie et grosse voix à la Gigi sont de rigueur et ne font que renforcer l’impression que m’avait donné le premier album de cette formation très prometteuse.


On a donc affaire à une rencontre entre la vieille et la jeune garde du RAC teuton et on n’hésitera pas à en redemander car « Familie – Volk – Vaterland » est encore une excellente production aux textes très politiquement incorrects et qui donne un bon aperçu de ce que peut produire la scène allemande en 2013.

Rüdiger

Note du C.N.C.: Toute reproduction éventuelle de ce contenu doit mentionner la source.

Les commentaires sont fermés.