Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/05/2013

Chronique d'album: FTP (Francs-Tireurs-Patriotes) "Rupture de Ban", Patriote productions, 2013.

 Chronique d'album:

FTP (Francs-Tireurs-Patriotes) "Rupture de Ban", Patriote productions, 2013.

FTP.JPG


Ce groupe parisien, qui m’avait déjà bien plu lors de leur premier album, m’a totalement séduit avec le second.

Première écoute, livret devant les yeux, un sentiment de maturité me saute aux oreilles et aux yeux…
Un livret vraiment sympa, bien illustré, et graphiquement harmonieux.  Et pour les adeptes du karaoké, il y a aussi les paroles (et quelles paroles ! Des textes accrocheurs, intelligents, bien écrits, du bon RIF quoi m’sieurs dames !). Musicalement, on est loin, très loin au dessus du premier album. Les FTP ont su évoluer positivement, et transformer l’essai !

Le premier morceau « Gardiens du désordre » consacré à nos amis les flics résonne comme un cri de révolte. Des paroles scandées sur une musique qui fera pogoter en concert, sans aucun doute.
Cet album s’ouvre fort (Rassurez-vous, je ne vais pas faire tous les morceaux les uns après les autres, juste mes préférés !).

« Leçon d’histoire », troisième titre de Rupture de ban.  Je me suis revu en cours d’histoire…
Le système éducatif y est fortement bien décrit, tout en cynisme et je n’oserais rien dire d’autre, je ne voudrais pas être taxé d’antisémite ! Allez écouter.

Cinquième titre, « Légitime Défense »… Et là, je trouve que les FTP ont effectué un merveilleux tour de force, en associant un texte chanté de façon posé alors que les paroles sont très fortes, sur une musique lourde, aux élans mélodieux lors des ponts et plus vifs voir même, j’oserais dire, symphoniques.  De ce morceau, je me contenterais de citer le premier vers « Il a pris dix ans ferme pour le viol d’un enfant, mais au bout de deux ans il est en liberté ».

J’ai aussi un petit faible pour « Lettre à mon fils », texte évoquant le quotidien d’un père prisonnier pour avoir défendu l’Histoire. Une ballade mélancolique, qui trouvera un large écho dans nos milieux.
Je classerais aussi dans mes titres préférés « Tous pourris », ne serait-ce que pour l’illustration réservée à ce morceau dans le livret. Je vous laisse découvrir.

Je finirais ce petit tour de mes coups de cœur par la chanson clôturant Rupture de ban, « L’âme du vin », qui n’est rien d’autre que l’entreprise osée de l’adaptation du texte de Charles Baudelaire.
Et j’ai envie de dire, pari réussie !

A n’en pas douter,  dès qu’ils passent pas loin d’ici, je serai présent.

Tolbiac

FTP - Les larmes du drapeau

Note du C.N.C.: Toute reproduction éventuelle de ce contenu doit mentionner la source.

Commentaires

Merci de cet éloge dithyrambique! Bonne continuation dans votre action politique. Philou des FTP

Écrit par : Philou | 27/05/2013

Si ça ne m'avait pas autant plu, je n'aurais pas fait preuve d'autant d'éloges à votre égard.
C'est qu'à mes oreilles, c'est bien mérité.
En tout cas, merci d'avoir relayé notre article, et heureux que ça vous ai plu.

Bonne continuation, et au plaisir !

Écrit par : Tolbiac | 27/05/2013

@Philou: un excellent souvenir d'un passage commun à Tours où tu as pu m'initier musicalement, entre 2-3 bringues épiques entre camarades de la "roue ailée".
Oi!

RX

Écrit par : Eryx | 15/06/2013

Merci pour vos encouragements !

Écrit par : Gardien du phare | 27/05/2013

Les commentaires sont fermés.