Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/02/2013

Chronique d’album : The Wolfgangs – Shout with the devil (Longneck records – 2011)

 Chronique d’album :

The Wolfgangs – Shout with the devil (Longneck records – 2011)

shout.jpgThe Wolfgangs est un groupe de Psychobilly placé sous l’étoile des rencontres. Comme l’indique leur page myspace, le groupe est le fruit d’une rencontre, un soir de concert de Reverend Horton Heat, entre Cha von Wolfgangs (chant), Lothar von Wolfgangs (guitare), Dean Blondin (contrebasse – choeur) et Jim Bullit (batterie).

The Wolfgangs est un groupe alsacien qui chante en anglais et sort sa première production chez les Allemands de Longneck Records spécialisés en Rockabilly, genre musical originaire des Etats-Unis, et en Psychobilly, mélange de Rockabilly et de punk, originaire d’Angleterre. Ne cherchez donc rien de patriotique pour le coup dans cette chronique. Comble du hasard, je découvre qu’un camarade a vu The Wolfgangs sur scène et me confirme tout le bien que j’en pense, ce qui m’a encore plus stimulé à vous délivrer cette chronique.

Je vous parlais de rencontre, car c’est également pour moi une rencontre, pour ne pas dire un coup de foudre. Alors que je traînais mes guêtres sur la toile à la recherche de quelques groupes de Psychobilly, je tombe au détour de mes pérégrinations sur le clip « Cannibal Family » de The Wolfgangs, et là, c’est simple, j’ai accroché immédiatement, autant à l’univers du clip, inspiré du cinéma d’horreur, qu’à l’imagerie alternative du groupe (diableries sympathiques loin des clowneries sataniques du Black metal « orthodoxe ») et bien évidemment à la musique, énergique, avec un fond de rock old-school rehaussé de lignes très punk. La chanteuse apporte un véritable plus, et venant de moi ce n’est pas rien car je déteste la plupart du temps le chant féminin dans les groupes de rock (à l’exception de L7, vieux groupe de hard rock entièrement composé de filles et quelques autres cas isolés). Certains la comparent même à la célèbre Wanda Jackson !

The_Wolfgangs.JPG

Je poursuis mes recherches et je découvre que d’autres morceaux sont hébergés sur un célèbre site, « Psychobilly », « Black Sleeves », « Mystery » et « Devil Girls » tous de bonne facture avec une préférence pour les deux premiers.

Ce sont 13 pistes qui confirment mon enthousiasme et déversent leur son pendant 35 minutes. Alternant des passages très dynamiques avec d’autres plus calme. La contrebasse est bien maîtrisée, le jeu de batterie est basé sur des rythmiques de rock assez classique, le guitariste s’autorise quelques solos de temps en autres et la chanteuse domine son organe avec perfection quel que soit le rythme des morceaux. Le chant en anglais laisserait presque penser qu’elle est anglophone. En somme, pour faire simple, The Wolfgangs n’a rien à envier à de nombreuses formations du genre.

The Wolfgangs - Cannibal Family

Numéro 1 des ventes sur Longneck Records, j’ai écouté l’intégralité des clips des autres groupes proposés par le label et aucun ne m’a semblé arriver à la cheville de The Wolfgangs. Les Français n’usurpent pas pour moi leur position. N’étant pas du tout un spécialiste de ce genre musical, c’est avec joie que j’ai pu entrer vraiment en contact avec la scène Psychobilly, que j’avais déjà approchée avec les mythiques The Cramps, bien que d’aucuns qualifient le groupe de néo-Psychobilly, mais n’attendez pas de moi que je vous phase une exégèse des nuances de ces styles musicaux…

Si vous aimez le rock n’ roll et les cultures alternatives, il y’a de fortes chances que The Wolfgangs vous plaise.

J’ajouterais que The Wolfgangs serait presque un exemple à suivre pour les groupes qui veulent faire de la musique engagée. La scène française a besoin de groupes festifs et dynamiques qui promeuvent les cultures et pensées non-conformes, bref de pur rock n’ roll !

Jean

Note du C.N.C.: Toute reproduction éventuelle de ce contenu doit mentionner la source.

Les commentaires sont fermés.