Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/08/2012

La merveilleuse histoire de Zahia

La merveilleuse histoire de Zahia

zahia7.jpgVous souvenez-vous de Zahia ? J’imagine que non. Votre collègue au bureau s’en rappelle certainement, il suffit de regarder la TV ou de feuilleter Elle. C’est pourtant pas sorcier. 
Zahia, c’est un symbole fort de la société moderne et de l’état de pourrissement d’icelle. Un conte de fées moderne qui part de la prostitution et qui aboutit à la célébrité et au show-biz.

Rappel des faits : en 2010, on fait tout un foin dans les medias autour du sinistre Franck Ribéry, le footballeur français à la beauté légendaire. Celui-ci  est alors inquiété pour une affaire de mœurs. Il a en effet payé les services d’une prostituée mineure au moment des faits, la fameuse Zahia. Passons sur les développements.

Du jour au lendemain, on ne parle plus que de cette Zahia Dehar. Elle est mineure, sexy, est née en Algérie, se prostitue alors qu’elle n’est pas majeure et en plus elle a couché avec une icône de la société française. Bref, elle a le CV parfait pour les médias qui lui font une promotion incroyable, c’est la célébrité du jour au lendemain ! Triste époque. N’importe quelle société saine aurait relégué notre jeune « travailleuse du sexe » dans les poubelles de l’actualité. Mais ce serait bien mal connaître la nôtre…

zahia-entrevue.jpgGrâce à cette célébrité bien pitoyablement obtenue, Zahia perce dans la mode, est photographiée par l’immense Karl Lagersfeld, lance une gamme de lingerie féminine et fait maintenant partie des « people ». Et vous en entendrez parler de Zahia, croyez-moi. L’actrice Isabelle Adjani aurait d’ailleurs l’intention de produire un documentaire sur Zahia… Et oui, un documentaire. Et il aura plus de succès qu’un documentaire traitant de telle ou telle question culturelle. Ca n’intéresse pas ça. Non. On préfère voir le cul de Zahia et savoir quelle robe elle a porté lors du dernier dîner organisé par Stéphane Bern. Avec un peu de chance, on saura avec qui elle couche… D’ailleurs, le Parisien n’hésite pas à faire un article  sur ce fantasme vivant car celle-ci a publié trois photos « sexy » sur son twitter. Imaginez donc, ces photos de la déesse ont mis « le feu à Twitter ». Information capitale qui permettra comme tant d’autres de dévier l’attention du chaland et d’éviter de parler de ce qui importe vraiment.

Mesdames, ou plutôt Mesdemoiselles, les médias veulent vous montrer avec l’histoire de Zahia qu’il ne faut pas avoir peur des expériences et que la prostitution a quand même du bon. Mais oui ! Si Zahia ne s’était pas prostituée, elle n’aurait pas ce destin exceptionnel ! On commence prostituée, on finit « people » dans le monde de la mode. En 2 ou 3 ans. En voilà de l’ascension sociale (et un bel exemple d’intégration réussie !!) ! Zahia, qui n’est arrivée en France qu’à l’âge de 10 ans (oui, elle a la nationalité française, mauvaises langues) est maintenant  une icône de la féminité du monde moderne, aidée en cela par la perte générale des valeurs et par l’un de ses plus puissants vecteurs : le système médiatique.

Rüdiger

Note du C.N.C.: Toute reproduction éventuelle de ce contenu doit mentionner la source.

Commentaires

Salut,

Merci pour ta critique , toujours des diffficultés a trouvé de bon roman! :)

Marie.

Écrit par : cr cesu | 08/08/2012

Les commentaires sont fermés.